COVID19: une hausse de vente d’alcool

Le confinement serait-il en train de nous rendre, lentement mais sûrement, accros à l’alcool, qui apaise notre angoisse de contracter le Covid-19 et qui nous aide à supporter le temps si long passé, parfois seul, entre quatre murs?

En Belgique l’idée circule dans l’opinion publique. Et des chiffres le laissent penser : ceux des ventes de boissons alcoolisées dans les grandes surfaces, plus que jamais principales sources d’approvisionnement en breuvages enivrants, les restos et les cafés étant verrouillés depuis le 14 mars. Delhaize indique ainsi vendre 10 % d’alcool en plus par rapport à la même période de l’an dernier. Carrefour ne livre pas de chiffre exact mais évoque «une hausse des ventes sans explosion».

Les produits les plus populaires du moment ? Assurément les cubis de vin !

Ils connaissent une croissance à deux chiffres dans les enseignes alimentaires du groupe Colruyt et une hausse de 20 % chez le Lion, dont le chargé de communication, Roel Dekelver, explique : « Le cubi est idéal, tant au niveau pratique que financier, pour une consommation quotidienne à la maison».

En prime, il facilite le stockage de quantités plus importantes, ce qui permet d’espacer les visites en magasins, ajoute Hanne Poppe, voix de Colruyt Group.

L’autre star du moment, c’est la bière spéciale, en progression de 20 % chez Delhaize et notablement plus vendue chez Carrefour, dont la porte-parole, Aurélie Gerth, déclare : « Le confinement à la maison se prête beaucoup plus à la dégustation d’une bière spéciale qu’au partage d’un bac de pils entre amis».