COVID19: jet privé refoulé à la Côte d’Azur

Le 4 avril dix riches vacanciers provenant de Londres en jet privé ont atteri à l’aéroport de Marseille-Provence, à Marignane, malgré les mesures de confinement imposées par le gouvernement francais. A leur arrivée, ils ont été accueillis par la police aux frontières et la gendarmerie des transports aériens.

Ils venaient en villégiature, pour un séjour à Cannes et trois hélicoptères les attendaient sur le tarmac», a expliqué à l’AFP le chef du service de la police aux frontières de Marignane.

«Mais nous leur avons signifié leur non admission sur le territoire national et ils sont repartis quatre heures plus tard».

« Ils ont tenté de faire jouer leurs relations, ils ont passé quelques coups de fil… », rapporte une source policière à BFMTV qui révèle l’histoire.

Si les pilotes des hélicoptères ont éte verbalisés pour non respect du confinement, les dix voyageurs ont seulement été contraints de faire demi-tour, n’étant pas juridiquement sur le sol français.

Neuf d’entre eux sont retournés immédiatement à Londres et le dixième est, lui, rentré à Berlin avec un petit avion privé.

Le groupe, composé de sept hommes de 40 à 50 ans, et de trois femmes d’une vingtaine d’années de nationalité croate, allemande, française et ukrainienne souhaitait ensuite rejoindre Cannes, à bord de trois hélicoptères, afin d’aller faire la fête dans une villa de luxe, louée pour l’occasion.