Double meurtre en confinement

Un habitant de Toulouse (Haute-Garonne), âgé de 22 ans, a été interpellé dimanche le 22 mars après avoir abattu ses deux chiens avec un fusil de chasse, sur le balcon de son appartement, rapporte La Dépêche.

Alors que le silence lié au confinement imposé par le nouveau coronavirus régnait, les habitants de l’avenue Jean-Rieux à Toulouse ont été soudainement surpris d’entendre dimanche, vers midi, plusieurs coups de feu. Alertés, les policiers ont cru à une prise d’otages.

En réalité, un homme avait tiré avec un fusil de chasse sur ses chiens qui se trouvaient sur le balcon de son appartement. Selon ses déclarations aux policiers, ses chiens avaient commencé à se battre. Dans l’incapacité de calmer ou de maîtriser les molosses, leur maître leur a tiré dessus.

Un animal est mort sur le coup, tandis qu’un deuxième a succombé à ses graves blessures malgré l’intervention d’un vétérinaire.

Deux autres chiens ont pris la fuite, mais ils ont été récupérés par les policiers et confiés à un refuge. Le tireur a été interpellé et placé en garde à vue au commissariat central de Toulouse.