COVID19: “grave crise sanitaire”

Emmanuel Macron a annoncé le 11 mars la fermeture à partir du 16 mars des établissements scolaires en France pour tenter de freiner la propagation du COVID19 dans le pays où se tiendra toutefois comme prévu le premier tour des élections municipales le 15 mars dans des conditions sanitaires “strictes”.

Toutes les personnes âgées de plus de 70 ans, ainsi que celles qui souffrent de maladies chroniques ou de handicap, vont donc être invitées à rester chez elles et à limiter au maximum leurs déplacements, a-t-il annoncé.

Avec 61 morts et 2.876 contaminations, la France est le deuxième foyer épidémique du coronavirus en Europe, un virus COVID19 apparu en décembre en Chine avant de se propager à travers le monde, poussant de nombreux pays à adopter des mesures drastiques pour tenter de freiner la contagion.

Face à la “plus grave crise sanitaire qu’ait connue la France depuis un siècle”, l’urgence est de protéger nos compatriotes les plus vulnérables, a souligné le chef de l’Etat français dans une allocution télévisée solennelle d’une vingtaine de minutes à l’Elysée.

Pour autant, “rien ne s’oppose à ce que les Français, même les plus vulnérables, se rendent aux urnes dimanche” pour le premier tour des municipales.

Mais il conviendra de veiller au respect strict des gestes barrières contre le virus et des recommandations sanitaires”, a insisté Emmanuel Macron, au lendemain de la publication d’une circulaire comprenant une série de mesures destinées à rassurer les électeurs.