COVID19: la limite de 1000 personnes

La France en est toujours au stade deux de l’épidémie du coronavirus, mais le gouvernement a tout de même décidé de serrer davantage la vis. Les rassemblements de plus 1000 personnes sont désormais interdits dans le pays, afin de freiner la propagation du coronavirus, a annoncé le 8 mars le ministre de la Santé, Olivier Véran, à l’issue d’un Conseil de Défense à l’Elysée de plus de deux heures.

“La situation sanitaire et les modalités d’organisation de la prévention contre la propagation du virus conduisent à fixer au 15 avril 2020 l’échéance initiale des mesures prévues (…) s’agissant de l’interdiction des rassemblements”, dit l’une des dispositions de l’arrêté signé par le ministre.

A l’échelle nationale, tous les rassemblements de plus de 1000 personnes sont désormais interdits. Les préfets, les ministères feront remonter une liste d’événements considérées comme utiles à la vie de la nation », a annoncé le ministre sur le perron de l’Elysée. Il a précisé que les manifestations, les concours et le recours aux transports en commun ne seraient pas concernés par cette limite.

 « A l’échelle nationale, tous les rassemblements de plus de 1000 personnes sont désormais interdits. Les préfets, les ministères feront remonter une liste d’événements considérées comme utiles à la vie de la nation », a annoncé le ministre sur le perron de l’Elysée. Il a précisé que les manifestations, les concours et le recours aux transports en commun ne seraient pas concernés par cette limite.