Macron: « mensonges proférés » de Brexit

La sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne a été rendue possible par les mensonges proférés durant la campagne du référendum de juin 2016 mais aussi parce que l’Europe n’a pas assez changé, a déclaré le 31 janvier Emmanuel Macron, selon lequel ce Brexit doit constituer “un signal d’alarme historique” pour l’UE. (Image:archive)

Ce départ est un choc, c’est un signal d’alarme historique qui doit retentir dans chacun de nos pays”, a déclaré le président de la République dans une allocution télévisée diffusée moins de six heures avant la sortie effective de la Grande-Bretagne de l’UE à minuit (23h00 GMT).
Il faut à chaque instant nous souvenir de ce à quoi le mensonge peut conduire dans nos démocraties”, a-t-il poursuivi.

Ce Brexit est possible, a été possible et rentre en vigueur dans quelques heures parce que nous avons fait de l’Europe trop souvent un bouc émissaire de nos propres difficultés, parce qu’aussi nous n’avons pas assez changé notre Europe. Plus que jamais nous avons besoin d’Europe, a dit Emmanuel Macron.

Je suis conscient que l’Europe ne pourra continuer d’avancer que si nous la réformons en profondeur, pour la rendre plus souveraine, plus démocratique, plus proche de nos concitoyens et donc plus simple aussi dans son quotidien et que nous réussissions à rebâtir un projet européen plus clair pour vous toutes et tous.”