Davos: Trump a durci le ton

Le président des États-Unis a durci le ton sur le commerce avec l’Europe au lendemain d’un entretien à Davos avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, menaçant d’imposer des droits de douane de 25% sur les automobiles importées de l’UE en cas d’absence d’accord de part et d’autre de l’Atlantique.

Européens et Américains s’efforcent de conclure un accord visant à supprimer leurs barrières aux importations, mais les discussions bloquent sur la question des produits agricoles que les États-Unis veut inclure dans les discussions.

J’ai rencontré la nouvelle cheffe de la Commission européenne, qui est formidable. Et j’ai eu une super discussion. Mais j’ai dit: ‘écoutez, si nous n’obtenons pas quelque chose, je vais être obligé de prendre des mesures et ces mesures seront des taxes très élevées sur leurs voitures et d’autres choses qui entrent dans notre pays’,” a dit Trump dans une interview à CNBC.

L’administration américaine menace déjà la France de représailles en raison de la taxe instaurée en juillet dernier par le gouvernement français sur les entreprises numériques. Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, a annoncé le mois dernier que des produits dont le champagne et les fromages pourraient être soumis à des surtaxes pouvant atteindre 100%.