Niger: 89 mort à Chinagodrar

Le bilan de l’attaque commise le 9 janvier contre un camp militaire du Niger s’est alourdi à au moins 89 morts, soit plus que la précédente attaque meurtrière à Inates (10/12/2019) revendiquée par l’Etat islamique (Daech), selon l’agence Anadolu.

Le gouvernement nigérien avait fait état jeudi de 25 soldats tués et de 63 “terroristes neutralisés” lors de cette attaque survenue à Chinagodrar, à 200 km environ au nord de la capitale Niamey.

Contacté par Reuters, le ministre de la Défense Issoufou Katambe a fait savoir qu’un nouveau bilan serait annoncé le 13 décembre à l’issue d’une réunion du conseil national de sécurité.