Leyen fait face à des défis

« Nous sommes dans une phase parlementaire, démocratique et transparente. J’ai proposé 26 candidats ; 23 ont été acceptés, 3 n’ont pas obtenu de majorité pour des raisons diverses. Les nominations hongroise, roumaine et française restent donc ouvertes.

Cet après-midi, au Parlement européen, j’ai rencontré les présidents des groupes PPE, S&D et Renew Europe pour discuter de la situation. J’ai aussi rencontré le Président du Parlement européen.

Nous ne devons pas perdre de vue l’enjeu principal : les cinq prochaines années seront décisives pour l’Europe dans un contexte mondial difficile. L’Europe doit gérer le Brexit, les questions commerciales et faire face aux conflits dans son voisinage immédiat, mais elle doit aussi gérer les défis majeurs liés au changement climatique, à la transformation numérique, et aux flux migratoires.

L’enjeu est telle que nous devons maintenant organiser sans délai la suite du processus avec le Parlement afin que l’Europe soit rapidement en mesure d’agir. Par ailleurs, toutes les personnes impliquées dans ce processus auront besoin de suffisamment de temps pour préparer les prochaines étapes avec soin. Ceci doit être notre objectif commun. » (Déclaration de la présidente élue de la Commission européenne Ursula von der Leyen)