Lagarde attend consensus de l’UE

Le ministre français de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire a déclaré le 18 juillet (jeudi) que la France, chargée de coordonner les efforts afin de parvenir à une candidature européenne de consensus pour la direction générale du Fonds monétaire international (FMI), espère un accord sur ce point d’ici la fin du mois,

L’actuelle directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a été désignée pour prendre la tête de la Banque centrale européenne (BCE) et sa succession a fait l’objet de discussions informelles lors du G7 Finances que Bruno Le Maire a présidé à Chantilly (Oise).

Mark Carney, présent à Chantilly en tant que gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE), dont le nom circulait depuis quelques jours parmi les prétendants supposés, semble désormais hors course selon des sources européennes, qui évoquent quatre autres candidats potentiels.

La direction du FMI a systématiquement été confiée à un Européen et la présidence de la Banque mondiale, l’autre grande institution financière née dans l’après-guerre, à un Américain.

Cette règle n’est pas une procédure formalisée, d’autant que les pays émergents espèrent briser un jour ce pacte transatlantique.