14 juillet: « fortes tensions » sur les Champs-Élysées

Emmanuel Macron a présidé les festivités du 14 juillet, placées cette année sous le signe de la coopération militaire européenne, une cérémonie qui a débuté par des sifflets à son passage.

Le président, dont c’était le troisième défilé de fête nationale depuis son élection en mai 2017, a descendu les Champs-Elysées à bord d’un command car aux côtés de son chef d’état-major. De nombreux sifflets ont retenti à son passage, alors que le chef de l’Etat est confronté depuis plusieurs mois au mouvement de contestation des Gilets jaunes.

Au total, quelque 4.300 militaires, 196 véhicules, 237 chevaux, 69 avions et 39 hélicoptères ont été mobilisés.

Deux figures des Gilets jaunes, Jérôme Rodrigues et Maxime Nicolle, ont par ailleurs été interpellés vers 09:15 aux abords des Champs-Elysées, selon une source proche du dossier.