Armageddon des insectes

Le discret labeur de poignée de volontaires allemands à Krefeld, à la frontière des Pays-Bas, nourrit la prise de conscience mondiale de « l’Armageddon des insectes » depuis qu’une première étude d’octobre 2017 s’est appuyée sur leurs découvertes, dans la revue scientifique PLOS One, suivie de plusieurs autres. Pendant 30 ans, ils sont passés pour de paisibles excentriques en relevant leurs pièges à insectes dans la campagne allemande. Mais ces entomologistes amateurs ont bâti un trésor scientifique: ils ont documenté le pire épisode d’extinction depuis les dinosaures –  à Krefeld, la masse d’insectes volants a reculé de 76% en trente ans.

Au niveau mondial, plus de 40% des espèces d’insectes sont en déclin ou menacées d’extinction « et, chaque année, environ 1% supplémentaire s’ajoute à la liste« , ont calculé Francisco Sanchez-Bayo et Kris Wyckhuys, des universités de Sydney et du Queensland, en Australie.

Parmi les plus affectés, les lépidoptères (les papillons), les hyménoptères (abeilles, guêpes, fourmis, frelons) et les coléoptères (scarabées, coccinelles).

« La proportion d’espèces d’insectes en déclin (41%) est deux fois plus élevée que celle des vertébrés« , soulignent-ils. Ce qui équivaut, notent-ils, « au plus massif épisode d’extinction » depuis la disparition des dinosaures.

Butterfly

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s