Macron rappelle la nécessité « de recréer un consensus »

« Avoir un projet au niveau de la Nation, ce n’est pas faire droit à toutes les demandes », a prévenu Emmanuel Macron lors d’une rencontre dans le Lot avec quelque 600 maires d’Occitanie en marge du grand débat national qui doit permettre de clore la crise des Gilets jaunes.

Trois jours après un premier débat marathon de 06h30 à Grand-Bourgtheroulde (Eure) devant 650 élus normands, le chef de l’Etat a répété le même exercice face à d’autres élus réunis à Souillac, leur écharpe de maire en bandoulière, pendant près de sept heures.Emmanuel Macron, qui mise sur la grande concertation nationale qui se terminera le 15 mars pour tourner la page de deux mois de crise, a rappelé la nécessité “de recréer un consensus” tout en soulignant que ce « n’est jamais l’unanimité ».

« Ce débat doit avoir pour vocation de récréer par la délibération cette part de consensus dont nous avons besoin en infléchissant certaines choses, en construisant le nouveau contrat de la Nation que nous devons bâtir« , a-t-il souligné.