10 milliard pour apaiser les Gilets jaunes

L’Assemblée Nationale a définitivement adopté une série de mesures en faveur du pouvoir d’achat décidées dans l’urgence par l’exécutif pour tenter de mettre fin à la crise des Gilets jaunes grâce à la mobilisation de plus de 10 milliards d’euro.

Après l’Assemblée, le Sénat, dans une procédure express, a voté vendredi (21.12.2018) soir en faveur du projet de loi portant mesures d’urgence économiques et sociales.

Les groupes LR, UC, LREM, RDSE et Les Indépendants ont voté pour, les groupes PS et CRCE (communiste) se sont abstenus. Le texte est donc définitivement adopté à la suite d’un vote conforme, c’est-à-dire sans modification entre les deux chambres.

Ce texte ad hoc de quatre articles complétant le budget 2019 prévoit notamment que les entreprises pourront verser d’ici à fin mars à leurs salariés touchant jusqu’à 3.600 euros par mois une prime exonérée – jusqu’à 1.000 euros – de toutes charges sociales et d’impôt sur le revenu.

Le secrétaire d’Etat Olivier Dussopt a confirmé lors d’une réunion à Bercy que les fonctionnaires ne seraient pas concernés par ce dispositif, une annonce dénoncée par leurs syndicats.