Sophie Pétronin – “aucune piste n’est abandonnée”

La France agit “sans relâche” pour la libération de l’otage française Sophie Pétronin, enlevée en décembre 2016 au Mali, et “aucune piste n’est abandonnée”, a déclaré Emmanuel Macron.

La famille de l’otage de 73 ans, qui serait gravement malade, a exhorté le chef de l’Etat à abandonner une “stratégie de guerre” au Mali et à se mobiliser pour sauver la vie de l’humanitaire.

Je suis toujours très prudent sur les affaires d’otage, parce que ce n’est jamais un dialogue entre une famille et les pouvoirs publics, c’est un dialogue qui est manipulé par les ravisseurs et qui s’inscrit dans un contexte toujours extrêmement délicat, a déclaré Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse à l’issue du Conseil européen de Bruxelles.