Maison Blanche: aucune conclusion sur l’assassinat de Khashoggi

La CIA estime que le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohamed ben Salman (MbS), a ordonné l’assassinat du journaliste et opposant Jamal Khashoggi, a-t-on appris de source proche du dossier, ce qui risque de mettre à mal les efforts de Donald Trump visant à préserver les liens entre les deux pays.

De même source, on précise que la CIA a informé le gouvernement américain de ses conclusions contredisant la version de Ryad, qui a fini par reconnaître que le journaliste avait été tué à l’intérieur du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul mais nie toute implication de l’héritier du trône.

Les conclusions de la CIA, rapportées dans un premier temps par le Washington Post, constituent à ce jour l’assertion la plus formelles associant Mohamed ben Salman à la mort du journaliste.

Lors d’un déplacement en Californie, Donald Trump a dit qu’il recevrait un rapport définitif du gouvernement américain sur la chaîne de responsabilités du meurtre dans le meurtre de Jamal Khashoggi et les conséquences que cela aura.

Ces commentaires de Trump interviennent quelques heures après ceux du département d’Etat, qui a fait savoir que le gouvernement n’était pas encore parvenu à une “conclusion définitive” sur l’assassinat du journaliste.