Viande comme première source d’émissions de CO2

On compte plus de 2% de végétariens en France, une proportion qui tend à augmenter. Mais la consommation de viande reste bien ancrée dans les habitudes, les traditions et les mentalités. La consommation de viande et l’élevage destiné à l’alimenter représentent la première source d’émissions de CO2 sur la planète, devant les transports. Seule une diminution de la part de la viande dans l’alimentation permettrait d’endiguer le phénomène.

Actuellement, la FAO estime que 83 % de la surface agricole mondiale est utilisée pour l’élevage – pâturage du bétail et production de céréales destinées à les nourrir. Ce, alors qu’il ne produit que 18% des calories nécessaires et 37% des protéines, selon une étude publiée par le journal Science.