« Itinérance mémorielle » de la Première Guerre mondiale

Emmanuel Macron a entamé soir  son “itinérance mémorielle”  à Strasbourg , cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale, par un concert sur le thème de la paix européenne et du retour de l’Alsace-Moselle à la France au côté de son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier.

Les deux dirigeants ont écouté “Nocturnes” de Claude Debussy et “Concerto pour violon et orchestre” de Ludwig van Beethoven interprétés pour l’occasion dans la cathédrale Notre-Dame par 80 musiciens de l’orchestre symphonique de l’Académie supérieure de Strasbourg.

Leur rencontre est la première étape du périple de sept jours d’Emmanuel Macron qui le conduira dans l’Est et le Nord, sur les sites emblématiques de la Grande Guerre, des champs de bataille de Verdun à Reims, en passant par les Éparges ou encore Morhange.