Fontaine noire au nom de Total

« Le récif de l’Amazone n’est pas une fontaine de pétrole ». Des militants de Greenpeace et ANV-Cop21, opposés à un projet de forage pétrolier de Totale au large du Brésil ont teinté de noir plusieurs fontaines en France samedi 22 septembre.

Dans une trentaine de villes, de Paris à Rennes en passant par Bordeaux, Lille ou Nancy, ils ont voulu dénoncé les risques qui pèsent selon eux sur un récif corallien « unique » à l’embouchure de l’Amazone.

« Total insiste pour trouver ce pétrole alors qu’il y a des écosystèmes, des joyaux de la diversité à préserver. Ce n’est plus l’âge du pétrole, on est à l’âge de la transition », a déclaré Edina Ifticene, responsable de la campagne pour Greenpeace.