Juncker se rend à la Maison Blanche

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, se rend mercredi à Washington, dans un climat tendu, pour tenter d’empêcher une guerre commerciale totale avec Donald Trump.

La Maison Blanche menace de droits de douane les importations de voitures européennes, ce qui engendrerait forcément une riposte de Bruxelles si celles-ci entraient en vigueur.

« Nous nous rendons là-bas avec les meilleures intentions », dans l’espoir d' »une désescalade », a récemment insisté la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, qui accompagnera président Juncker à Washington.

« C’est une autre occasion de dédramatiser toute tension potentielle sur le commerce et d’engager un dialogue ouvert, constructif avec nos partenaires américains », a estimé le porte-parole de la Commission, Margaritis Schinas, au cours du point presse quotidien.

Président Juncker sera reçu à 13H30 (17H30 GMT) à la Maison Blanche avant de prononcer un discours à 16H00 (20H00 GMT) devant un influent cercle de politique étrangère, le Center for Strategic and International Studies (CSIS).