Protestation contre déplacement de la dépouille de Franco

Au moins mille personnes se sont rassemblées dimanche au mausolée de Franco, à 50 kilomètres de Madrid, pour protester contre la décision du gouvernement socialiste de Pedro Sanchez d’en débarrasser la dépouille du dictateur.

Le gouvernement socialiste de Pedro Sanchez, porté au pouvoir début juin, répète son intention de transférer les restes du dictateur hors du mausolée.

Le transfert, d’abord annoncé pour juillet, devrait finalement avoir lieu plus tard, a déclaré dimanche au journal El Mundo le ministre de l’Equipement José Luis Abalos, très proche de Pedro Sanchez, sans donner de date.

Le mausolée abrite les corps de quelque 27.000 combattants franquistes ainsi que d’environ 10.000 opposants républicains, raison pour laquelle Franco, qui l’avait inauguré le 1er avril 1959, le présentait comme un lieu de « réconciliation« .