Nouvelle-Calédonie: le temps de la réflexion

À six mois du référendum sur l’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie, les partisans et les adversaires de l’indépendance s’opposent. Plusieurs milliers de personnes ont d’ailleurs défilé pour montrer leur attachement à la France.

Emmanuel Macron a été accueilli chaleureusement dans les quartiers de Nouméa. Le long bain de foule a aussi été marqué par quelques tensions. Certains lui reprochent la visite qu’il fera demain, samedi 5 mai, à Ouvéa, 30 ans jour pour jour après l’assaut qui avait entraîné la mort de 19 indépendantistes kanaks et deux militaires.

Dans la matinée, Emmanuel macron s’est rendu dans la province nord en territoire Kanak où il a visité le lycée Michel Rocard, artisan des accords de Matignon. Il s’est appliqué à ne pas prendre position sur l’avenir de l’archipel.