Macron souhaite un axe stratégique Paris-Canberra

Emmanuel Macron a souhaité  la constitution d’un axe stratégique Paris-New Dehli-Canberra pour répondre aux défis de la zone indo-pacifique, en particulier la volonté de projection chinoise, le terrorisme et le changement climatique.

L’accord de 2016 de fourniture de 12 sous-marins à l’Australie doit être la première étape d’un approfondissement de la coopération dans tous les domaines de l’industrie de défense, des liens entre états-majors et d’un alignement stratégique des deux pays, a dit le président français lors d’un discours sur une base navale, au second jour de sa visite.

Le premier défi est “l’évolution de la stratégie chinoise dans la région” et son affirmation comme puissance globale.

“La Chine a parfaitement conscience de la différence fondamentale entre (…) la stabilité et l’hégémonie”, a assuré Emmanuel Macron. Mais “nous ne sommes pas naïfs : si nous voulons être vus et respectés par la Chine comme un partenaire à égalité, nous devons nous organiser”.