Bordeaux: le millésime 2017 ‘très hétérogène’

La semaine de dégustation en primeurs de la dernière vendange s’ouvre lundi (9/04/2018) dans le vignoble de Bordeaux, marqué par un millésime 2017 très hétérogène en raison du gel printanier qui a réduit considérablement les volumes.

Les 20 et 26 avril 2017, la température nocturne est descendue à deux reprises jusqu’à -6° en Gironde.

Les parcelles des 116.000 hectares du vignoble ont été différemment affectées, selon leur situation géographique et leur exposition. La grêle de la fin du mois d’août n’a pas amélioré la situation de certaines propriétés qui ont parfois été touchées par le gel à près de 100% quand d’autres s’en tiraient quasiment sans dommage.

Au final, le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB) a annoncé un volume de récolte de 3,50 millions d’hectolitres, soit une baisse de 39% par rapport à 2016 (5,77 millions d’hectolitres), et la plus faible vendange depuis 1991, année d’un gel massif en Bordelais.