Le procureur a requis l’extradition de Puigdemont

Le procureur général de Schleswig n’a entendu aucun argument des avocats de Carles Puigdemont. Il a requis ce mardi matin l’extradition vers l’Espagne du président destitué de Catalogne, arrêté il a dix jours en entrant Allemagne.

Le parquet a aussi repris à son compte les accusations de «rébellion» et de «détournement de fonds» dont fait l’objet l’indépendantiste. Il les a jugées «recevables» en droit allemand. En attendant la décision du tribunal, qui doit intervenir au plus tard 60 jours après l’arrestation, le parquet a demandé le «maintien en détention» de Carles Puigdemont en raison «du risque de fuite», selon Le Figaro correspondent à Berlin.