Le pape Francois appelle à la réconciliation

Dimanche, lors de sa bénédiction Urbi et Orbi, le souverain pontife a réclamé la fin de «l’extermination» en Syrie et appelé à «la réconciliation» en Terre sainte, lorsque à Gaza, des soldats israéliens ont tué au moins 16 Palestiniens lors d’une manifestation.

S’exprimant depuis la loggia de la basilique Saint-Pierre, il a aussi demandé « les fruits de la paix pour le monde entier, à commencer par la bien-aimée et tourmentée Syrie, dont la population est épuisée par une guerre qui ne voit pas de fin ».

Le pape François a aussi appelé « à la réconciliation en Terre Sainte », où sont frappées « des personnes sans défense ».

« Invoquons des fruits de réconciliation pour la Terre Sainte, blessée encore ces jours-ci par des conflits ouverts qui n’épargnent pas les personnes sans défense », a plaidé le pape François, alors que des affrontements entre des manifestants palestiniens de Gaza et des militaires israéliens ont fait vendredi 16 morts, le bilan le plus meurtrier depuis la guerre de 2014.