Arnaud Beltrame a fait preuve d’héroïsme

Le lieutenant-colonel du groupement local de gendarmerie de l’Aude, âgé de 45 ans, a négocié avec le djihadiste pour prendre la place des otages dans le Super U de Trèbes. Il a été gravement blessé par balles avant l’intervention du GIGN qui a abattu le terroriste.

Il s’est livré au ravisseur en échange de la libération des otages: le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame a fait preuve d’héroïsme, pendant la prise d’otages de Trèbes (Aude) et luttait contre la mort, vendredi soir, après avoir été blessé par balles par l’assaillant. L’officier de 44 ans «a sauvé des vies et fait honneur à son arme et notre pays», a salué le président Emmanuel Macron en rendant un hommage appuyé au «courage» du gendarme.