La trace libyenne: Sarkozy placé en garde à vue

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue ce 20 mars au matin par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

L’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue ce 20 mars au matin par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) à Nanterre dans le cadre de l’enquête sur le financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007, selon une source proche du dossier.

Après une enquête du site d’investigation Mediapart en mai 2012, faisant état de soupçons de participation financière présumée de l’ancien président libyen Mouammar Kadhafi à la campagne victorieuse du candidat de l’UMP, des magistrats français ont été chargés de l’enquête. L’ancien chef de l’Etat français (2007-2012) a de son côté toujours nié ces accusations.