L’égalité hommes-femmes dans l’audiovisuel

Les annonceurs et les agences de publicité ont signé mardi avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) une charte de lutte contre les stéréotypes sexistes dans les publicités, en vue d’un rééquilibrage des rôles alloués aux femmes et aux hommes.

Proclamée grande cause nationale du quinquennat d’Emmanuel Macron, la lutte pour l’égalité hommes-femmes a été inscrite dans les compétences du CSA en janvier 2017, avec un amendement à la loi sur l’égalité et la citoyenneté qui le charge de veiller au respect de la dignité des personnes et de l’image des femmes dans la publicité.

Par la charte signée mardi, l’Union des annonceurs (qui compte parmi ses membres Accor, Total, L’Oréal ou encore LVMH), l’Association des agences-conseils en communication (AACC), la filière communication et le CSA s’engagent à lutter contre les stéréotypes sexuels, sexistes et sexués.