Antonov-26 s’est écrasé en Syrie

Un avion de transport militaire russe s’est écrasé cet après-midi aux alentours de 15h00 lors de son atterrissage sur la base militaire de Hmeimim, dans l’ouest de la Syrie. Les 32 personnes à bord de l’appareil n’ont pas survécu.

«Le 6 mars, environ à 15h00 [heure de Moscou, 13h00 à Paris, ndlr], lors de son atterrissage sur l’aérodrome de Hmeimim, un avion de transport russe An-26 s’est écrasé. Selon les premières informations, 26 passagers et six membres d’équipe se trouvaient à bord. Ils sont tous décédés», indique le message officiel diffusé par le ministère russe de la Défense.

D’après les premières informations, la catastrophe serait due à un problème technique. L’Antonov 26 n’a reçu aucun tir et s’est écrasé à 500 mètres de la piste d’atterrissage de la base russe. Lancé en 1969, cet avion bimoteur à hélice court et moyen courrier, également appelé An-26, peut transporter jusqu’à quarante personnes à 6.000 mètres d’altitude.

À son bord lors du crash, « 26 passagers et six membres d’équipage », a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué, sans préciser s’il s’agissait de militaires. Aucun des 32 personnes n’a survécu au crash. Afin d’éclaircir les circonstances de l’accident, le communiqué précise que le ministère a décidé d’envoyer une commission chargée d’étudier « toutes les versions possibles de ce qui s’est passé ».

Le président russe Vladimir Poutine a exprimé ses condoléances aux familles et aux proches des victimes.