La nuit de la solidartié

La ville de Paris organise jeudi soir (15.02.2018) une opération inédite de recensement des sans-abris afin d’adapter l’offre d’hébergement d’urgence, sur fond de désaccord entre l’Etat et les associations sur les personnes en situation de grande exclusion.

Cette “Nuit de la solidarité”, qui s’inspire d‘opérations similaires menées à Bruxelles, New York ou Athènes, doit permettre le “décompte anonyme de nuit des personnes en situation de rue”, explique la mairie socialiste, qui veut connaître “leurs besoins pour adapter les réponses proposées”.

Plus d‘un millier de bénévoles vont être mobilisés entre 20h et une heure du matin sur 350 quartiers de la capitale.

La dernière enquête, menée par l‘Insee, remonte à 2012. Quelque 28.800 personnes sans domicile avaient alors été recensées, un chiffre en hausse de 84 % par rapport à 2001.

En l’absence de recensement officiel, les associations se basent depuis sur leurs maraudes pour établir des estimations. Selon le Samu social, chargé de gérer les hébergements d’urgence pour les sans-abris via le numéro 115, entre 2.500 et 3.000 personnes dorment chaque nuit dans la rue.