Brexit: gardez les esprits clairs

“Il n’y a pas de cherry-picking (de choix à la carte – NDLR) dans le marché unique, il y a des modèles, on les connaît, on peut définir de nouveaux modèles, mais on ne choisit pas une liberté parmi les quatre de l’Europe (libertés de circulation des biens, des capitaux, des personnes et des services – NDLR), on ne peut pas avoir un accès plein au marché unique si on n’a pas une contribution budgétaire et la reconnaissance des juridictions, il y a une grammaire qui ne bougera pas parce que c’est la condition de survie du marché unique.”

“Il y a beaucoup de fébrilité parce qu’il y a beaucoup d’intérêts en jeu, beaucoup de lobbies, beaucoup de désinformation de toutes part mais il faut dans ces cas-là garder les esprits clairs.”