La proposition des ‘zones défavorisées simples’

La nouvelle carte des zones agricoles défavorisées présentée par le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert ne satisfait pas pleinement le monde agricole, qui a cependant salué des “avancées”.

Les agriculteurs concernés par ce zonage se sont fortement mobilisés ces dernières semaines contre ce projet de réforme européen, notamment dans la région Occitanie.

La proposition de carte des “zones défavorisées simples” (ZDS) soumise lors de la réunion de concertation qui s’est tenue au ministère de l’Agriculture “aboutit au classement de 3.555 communes supplémentaires par rapport à la carte en vigueur qui en comprend 10.429”, indique le ministère dans un communiqué diffusé vendredi en fin de journée.

La carte en cours d’élaboration, qui doit être soumise le 15 février au président de la République, est destinée à remplacer au 1er janvier 2019 celle en vigueur actuellement, qui date de 1976.

Les zones défavorisées ainsi définies déterminent le versement de l’indemnité compensatoire de handicaps naturels (ICHN) hors montagne, une aide qui permet de compléter les revenus des agriculteurs dont l’exploitation se situe dans une zone où les conditions naturelles sont difficiles.