#NangaParbat: Revol rêve des nouveaux défis

#NangaParbat: Dans la nuit du 27 au 28 janvier, Elisabeth Revol devient la première femme à gravir le Nanga Parbat, mais la descente vire au cauchemar. Concentrée sur son objectif, Elisabeth Revol poursuit sa descente. L’un de ses pieds n’a plus de chaussure. Mais impossible de secourir son partenaire de 43 ans, Thomas Mackiewicz, resté là-haut, dans cette montagne qu’il aimait tant. Malgré les séquelles, depuis sa chambre d’hôpital, Elisabeth Revol ne rêve que des nouveaux défis.

L’alpiniste Masha Gordon, qui avait lancé la collecte de fonds avec une opération en ligne, a indiqué sur son site web que « tout l’argent recueilli via le site GOFUNDME, soit 150 000 euros, moins l’avance du gouvernement français de 31 000 euros qui doit être remboursée, ira aux enfants de Tomek. Générosité extraordinaire de tous ! »

Cet argent avait été réuni pour financer la mission des hélicoptères de l’armée pakistanaise ayant transporté sur les pentes du Nanga Parbat (8 126 m) l’équipe de grimpeurs polonais pour secourir Revol et Mackiewicz.