Paul Bocuse nous a quitté

Le chef Paul Bocuse, cuisinier reconnu à travers le monde qui aurait fêté ses 92 ans le 11 février prochain, est décédé  dans sa maison de Collonges-au-Mont-d’Or (Rhône), là où il est né.

“Aujourd’hui la gastronomie française perd une figure mythique qui l’aura profondément transformée”, a déploré Emmanuel Macron dans un communiqué. “Son nom seul résumait la gastronomie française dans sa générosité, son respect des traditions mais aussi son inventivité”.

Le chef étoilé, qui avait repris l’auberge familiale de Collonges-au-Mont-d’Or dans les années 1960, était un homme d’affaire avisé qui avait bâti un empire en exportant et démocratisant la gastronomie française aux quatre coins de la planète et qui, selon l’hebdomadaire Challenges, représentait plus de 50 millions d’euros de ventes annuelles.

“La Nouvelle Cuisine, dont il fut un père fondateur, parfois critiquée ou incomprise, ouvrit pour la cuisine française un chapitre glorieux qui aujourd’hui lui permet d’occuper le premier rang mondial, faisant partout la fierté de la France et des Français”, a précisé le chef de l’Etat.

Héritier d’une longue lignée de cuisiniers, Paul Bocuse avait conquis rapidement ses trois étoiles, distinction reconduite sans discontinuer depuis 1965 par le guide Michelin.