Poutine est admis que l’explosion à Saint-Pétersbourg est un acte terroriste

L’explosion d’une bombe artisanale qui a fait une dizaine de blessés graves mercredi dans un supermarché de Saint-Pétersbourg constitue un acte terroriste, a estimé jeudi Vladimir Poutine.

Le président russe s’exprimait lors d’une cérémonie au Kremlin en l’honneur des personnels militaires qui ont servi lors de la campagne de Syrie que Moscou a justifiée par la lutte contre le terrorisme.

 “Vous savez qu’un acte terroriste a été commis hier à Saint-Pétersbourg”, a dit Poutine en référence à l’explosion qui a blessé 13 personnes dans un magasin de la chaîne de supermarchés Perekrestok.

“Et récemment, le service de sécurité fédérale a déjoué une autre tentative terroriste”, a-t-il ajouté.

Il a souligné que la situation sécuritaire en Russie serait bien pire si des milliers de ressortissants russes ayant combattu aux côtés de l‘Etat islamique en Syrie avaient été autorisés à rentrer en Russie.

Une enquête criminelle a été ouverte qui a montré que la bombe était un engin artisanal contenant des morceaux de métal.

La presse russe indiquait que la bombe était dissimulée dans un sac à dos placé dans une consigne où les clients du magasin pouvaient laissaient leurs achats. L‘individu qui a déposé la bombe dans le casier, filmé par des caméras de surveillance, n’était pas “d‘apparence slave”.

La responsabilité de l’attaque n’a pas été revendiquée.