Des sanctions contre les chômeurs défendu par Macron

Emmanuel Macron s‘est défendu de stigmatiser les demandeurs d’emploi avec son projet de durcissement des sanctions contre les chômeurs, dévoilé par Le Canard enchaîné.

Au titre d’un des engagements de campagne du chef de l’Etat, le ministère du Travail envisage une réduction de moitié des allocations chômage pour les chômeurs qui manqueraient à leurs obligations ainsi que la remise de rapports d‘activité mensuels, a révélé l’hebdomadaire satirique.

Actuellement, Pôle emploi peut réduire de 20% les allocations des chômeurs dont les recherches sont jugées insuffisantes ou bien qui refusent une formation ou une aide pour trouver un travail.

“Mettre des règles ne veut pas dire qu’on va poursuivre chacun ou qu‘il y a une suspicion derrière chacun”, a dit le chef de l’Etat, qui s’exprimait sur LCI à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) où il passe quelques jours de vacances.

“C’est un plan d’ensemble qu’il faut voir. On va beaucoup mieux former les gens (…). Mais il faut s’assurer que chacune et chacun recherche bien l‘emploi qui peut être offert”.