La loi asile sous le feu des critiques

 

L’Assemblée nationale va mettre en place un groupe de travail afin de préparer l’arrivée du projet de la loi asile et immigration du gouvernement, d’ores et déjà critiqué pour plusieurs circulaires renforçant le contrôle des demandeurs d’asile.

L’Assemblée nationale entend organiser dès le 22 janvier des visites de députés dans les commissariats et les gendarmeries puis, le 12 février, des visites dans les centres de détention administrative et les zones d’attente, a annoncé mercredi la Commission des lois. Le projet de loi est attendu à l’Assemblée au premier semestre 2018.

L’accélération des expulsions et l’introduction de contrôles jusqu’au sein des centres d’hébergement d’urgence, prévue dans une circulaire du 12 décembre, a déclenché une vague de contestation des associations et de premières lignes de faille au sein de la majorité présidentielle.