Une polémique féministe autour de Miss France

Un clip en noir et blanc intitulé « Les miss se mobilisent contre les violences faites aux femmes » a été diffusé juste avant le défilé en maillots de bain. «  Je suis libre de choisir qui je veux, libre de dire non… Je suis forte, confiante, je suis belle, je suis moi  », pouvait-on entendre dans cette courte vidéo.

L’élection de la nouvelle Miss France, une jeune femme de 23 ans originaire du nord du pays, a été dédiée samedi à la lutte contre les violences faites aux femmes.

Maëva Coucke, une étudiante en droit de 1,76, originaire de la région Nord-Pas-de-Calais, a été choisie parmi trente jeunes femmes de 18 à 24 ans, venues des 22 régions de la France métropolitaine et des huit territoires ou départements d’Outre-Mer.

«Il ne faut pas oublier que l’année dernière en France, tous les trois jours, une femme est morte sous les coups de son mari  », a rappelé Iris Mittenaere, Miss France 2016 sacrée Miss Univers en 2017.