TTF comme un « devoir absolu »

Dans une tribune publiée par le Journal du dimanche, Nicolas Hulot (Transition écologique), Jean-Yves Le Drian (Europe et Affaires étrangères), Bruno Le Maire (Economie et Finances) et Frédérique Vidal (Enseignement supérieur et Recherche) déclarent que les pays riches ont “un devoir absolu de solidarité avec les pays les plus exposés aux catastrophes climatiques”.

Ils rappellent que la France a mis en place en 2012 une taxe sur les transactions financières “qui contribue à soutenir son action pour le climat”, pour ajouter : “Nous nous mobiliserons pour que cette taxe devienne européenne et ferons en sorte que chacun participe à cette solidarité.”

A la veille d’un sommet international sur le climat organisé mardi à Paris, quatre ministres français expriment leur volonté de se mobiliser pour donner une dimension européenne à la taxe sur les transactions financières (TTF) afin d’aider les plus pauvres à s’adapter aux changements climatiques.