Des progrès « suffisant » de négociations Brexit

Le Royaume-Uni et l’Union européenne sont parvenus vendredi à un accord de principe sur les modalités de leur divorce.

Ce qui va leur permettre de passer à la seconde phase des négociations, à savoir les discussions sur la période de transition après le Brexit, prévu en mars 2019, et sur leur future relation commerciale.

La Commission européenne a estimé, selon l’expression attendue, que “des progrès suffisants” avaient été effectués à l’issue de discussions marathon qui ont duré toute la nuit à Bruxelles entre les deux parties pour parvenir à sortir de l’impasse qui concernait trois grands points des négociations : les conditions financières du divorce, le statut des expatriés et les moyens d’éviter le rétablissement d’une frontière effective en Irlande.