L’égalité entre les femmes et les hommes

Emmanuel Macron a lancé samedi la “grande cause nationale” de son quinquennat consacrée à l’égalité entre les femmes et les hommes, en énumérant une série de mesures contre les violences sexistes et sexuelles, au coeur selon lui d’un “combat culturel”.

Lors de son premier discours sur le sujet depuis la déflagration de l’affaire Harvey Weinstein, du nom d’un magnat d’Hollywood accusé par des dizaines de femmes, le chef de l’Etat français a estimé que la honte devait “changer de camp”.

“Au creux de notre quotidien s’est lovée une forme de barbarie qu’on a voulu taire”, a-t-il déclaré, à l’Elysée, à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence envers les femmes.

“La France ne doit plus être un de ces pays où les femmes ont peur”, a-t-il ajouté.

En 2016, 123 femmes sont mortes en France sous les coups de leur compagnon ou de leur ex-compagnon.

Cette grande cause nationale, promesse de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, doit s’étaler sur la durée du quinquennat avec, chaque année, la mise en exergue d’un thème particulier.