Un tweet de trop pour Gérard Filoche

La direction du Parti socialiste a annoncé samedi qu’elle engageait une procédure d’exclusion à l’encontre de Gérard Filoche, membre du bureau national du PS et figure de son aile gauche, qui a publié un photomontage anti-Macron emprunté à l’extrême-droite et rappelant l’imagerie nazie et antisémite.

Ce spécialiste du droit du travail a publié vendredi soir un tweet présentant le chef de l’Etat avec un brassard rouge et blanc où la croix gammée est remplacée par le signe dollar.

Emmanuel Macron y domine un globe terrestre, bras écartés, encadré par des drapeaux israélien et américain et les figures du PDG d’Altice Patrick Drahi, du banquier Jacob Rothschild et de l’ancien conseiller de François Mitterrand Jacques Attali.

Le tout accompagné par la légende : “En Marche vers le chaos mondial”. Gérard Filoche ajoute à propos d’Emmanuel Macron : “Un sale type, les français vont le savoir tous ensemble bientôt.”

La Ligue internationale contre le racisme et l‘antisémitisme (Licra) a dénoncé un photomontage “immonde”, emprunté selon elle au site internet “Egalité et Réconciliation”, de l‘idéologue d‘extrême-droite Alain Soral.

Il vaut à ce dernier d’être renvoyé le 24 janvier prochain devant le tribunal correctionnel de Paris, rappelle la Licra, partie civile dans ce dossier.

“Les mêmes maux appellent les mêmes réponses : dans le cas de Gérard Filoche, la Licra saisit la justice”, a annoncé cette organisation dans un communiqué.

Dans un communiqué, le PS condamne pour sa part un tweet “insupportable, inexcusable et inacceptable”, qui “porte atteinte aux valeurs mêmes du socialisme ainsi qu’à l’engagement (…) de ses militants contre le racisme et l’antisémitisme”.