Macron critique l’accord avec l’Iran

L’accord (2015) conclu entre Téhéran et les grandes puissances sur le programme nucléaire iranien n’est pas suffisant compte tenu de l’évolution de la situation dans la région et de l‘activité accrue de l’Iran sur le plan balistique, a estimé mercredi (20.09.2017) soir Emmanuel Macron.

“Cet accord est il suffisant? Non”, a déclaré le chef de l’Etat français à des journalistes à New York, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. “Il ne l’est pas compte tenu de l’évolution de la situation régionale, de la pression croissante que l’Iran exerce dans la région et compte tenu de l’activité depuis l’accord accrue de l’Iran sur le plan balistique.”

Pour autant, rayer cet accord, qualifié à l’époque comme « d’historique”, serait une erreur, a ajouté Emmanuel Macron. L’Iran, les Etats-Unis et cinq grandes puissances sont parvenus à un compromis, après douze ans de négociations.

Le chef de l’Etat français a dit vouloir discuter d’éventuelles sanctions contre le programme de missiles balistiques iranien et ouvrir immédiatement des négociations pour définir l’après 2025, date de la levée de certaines restrictions contenues dans l’accord.

“Disons-nous les choses en vérité, les tensions sont croissantes. Je regarde l’activité du Hezbollah d’une part et la pression de l’Iran sur la Syrie d’autre part et sur ces sujets nous avons besoin d’avoir un cadre clair et de pouvoir rassurer les pays de la région comme les États-Unis d’Amérique.”