#Maria a frappé la Guadeloupe et la Martinique

Sur son passage, l’ouragan Maria a frappé la Guadeloupe et la Martinique, les deux grandes îles des Antilles françaises qui avaient été placées en alerte violette cyclonique à son approche.

Près de 80.000 personnes étaient privées d’électricité et 25% des clients de téléphonie fixe n’y avaient plus accès selon la préfecture qui a abaissé l’alerte cyclonique en niveau “gris”, réservant notamment l’usage des routes aux secours et déblaiements.

La ministre française des Outre-mer, Annick Girardin, a fait état mercredi matin depuis la Guadeloupe de deux décès, selon un bilan encore provisoire. Deux personnes sont en outre portées disparues après le naufrage d’un bateau au large de la Désirade, a annoncé la préfecture.

L’oeil du cyclone est passé à environ 50 km de la Martinique, où vents violents et pluies torrentielles ont provoqué des coupures d’électricité.

“Basse-Terre, ici en Guadeloupe, a été largement touchée, il y a des dégâts importants” liés aux vents et aux inondations, a précisé la ministre, ajoutant toutefois qu‘ils étaient sans commune mesure avec ceux causés par l’ouragan Irma sur l’île de Saint-Martin.