Norvège: le temps de mettre fin au tuerie des baleines

La Norvège doit mettre fin à toutes ses activités de chasse à la baleine, et l’UE devrait faire en sorte que les exportations de chair de baleine ne puissent pas transiter par ses ports, ont déclaré les députés européennes, appelant la Norvège à cesser la chasse à la baleine.

C’est ce qu’ont déclaré les députés dans une résolution de la plénière du PE de septembre à Strasbourg. Ils demandent à la Norvège de mettre un terme à ses activités de chasse à la baleine à des fins commerciales et de respecter le moratoire de la Commission Baleinière Internationale (CBI). Ils appellent la Commission européenne à fournir des données sur les expéditions de chair de baleine ayant transité par les ports de l’UE.

La Commission devrait également envisager toutes les méthodes possibles pour faire en sorte que la chair de baleine ne soit plus autorisée à transiter à travers les ports européens.

Les députés soulignent qu’en 1982, la Commission baleinière internationale (CBI) a instauré un moratoire sur toutes les formes de chasse à la baleine à des fins commerciales, entré en vigueur en 1986 et toujours en vigueur aujourd’hui. La Norvège a cependant poursuivi ses activités de chasse puis a repris ses activités de chasse commerciale en 1993, en opposant une objection formelle au moratoire.

La Norvège a tué plus de 13 000 baleines depuis l’entrée en vigueur de celui-ci. Elle établit unilatéralement ses propres quotas, et a relevé son quota de capture de baleines de Minke à 999 contre 880 en 2016, 90% des baleines tuées en Norvège sont des femelles enceintes.

Les exportations de chair de baleine en provenance de Norvège ont considérablement augmenté ces dernières années.