Les règles de travail détaché à changer

President Macron tentera de mercredi, 23.08.2017, à vendredi, 25.08.2017, de rallier les dirigeants tchèques, slovaques, roumains et bulgares à sa volonté de durcir les règles encadrant le travail détaché en Europe, une de ses promesses de campagne emblématiques.

La France a quelques semaines pour trouver des compromis avec les pays opposés à la révision de cette directive, avant une nouvelle proposition de la présidence estonienne de l’Union européenne en septembre.

Une réunion sur ce thème est prévue fin octobre. La Commission européenne et plusieurs Etats membres souhaitent qu’elle soit conclusive.

Le président français arrivera mercredi à Salzbourg où il s’entretiendra avec le chancelier autrichien, Christian Kern, et les Premiers ministres tchèque et slovaque, Bohuslav Sobotka et Robert Fico.

Il rencontrera jeudi à Bucarest le président et le Premier ministre roumains, Klaus Werner Iohannis et Mihai Tudose, et s’envolera dans la soirée pour Varna (Bulgarie), où il s’entretiendra vendredi avec le président et le Premier ministre, Roumen Radev et Boïko Borissov.

L’Elysée nie toute volonté d’écarter la Pologne et la Hongrie, pays avec lesquels les désaccords sont les plus importants sur de nombreux sujets.

Mais on souligne de même source que les quatre pays d’Europe centrale et orientale avec lesquels le président français dialoguera « jouent le jeu européen de manière très active ».

Emmanuel Macron veut convaincre ses homologues que les abus liés au travail détaché ne sont pas qu’un problème économique mais également politique.