Mont-Blanc: les nouvelles règles d’ascension

Le maire de la commune de Saint-Gervais, au pied du Mont-Blanc, Jean-Marc Peillex  a imposé un équipement minimum aux alpinistes. 

Une décision de M.Peillex est critiquée par le roi de l’ultra-trail, Kilian Jornet.  Ultra-trail  est à la mode, et pousse certains adeptes à gravir des sommets avec un minimum d’équipement. Au nom du besoin de légèreté pour avancer plus vite, certains coureurs s’attaquent à des sommets alpins sans le matériel de sécurité nécessaire. Cela a mené les secours en montagne à intervenir à différentes reprises, afin d’apporter de l’aide à des alpinistes qui n’en auraient pas eu besoin s’ils avaient disposé de l’équipement nécessaire.

 

Cela a mené les secours en montagne à intervenir à différentes reprises, afin d’apporter de l’aide à des alpinistes qui n’en auraient pas eu besoin s’ils avaient disposé de l’équipement nécessaire.

Killian

Kilian Jornet, le spécialiste mondial de l’ultra-trail, n’approuve pas cette décision. « Ca n’est pas le matériel, mais la connaissance de l’utilisation de celui-ci et l’expérience de chacun qui compte » souligne-t-il. Il a réagi avec humour à cette décision, en posant nu au sommet du Mont-Blanc. L’occasion pour lui de souligner qu’il est possible de grimper sans matériel imposé sur le versant italien.