En attendant des jumeaux des pandas

Huan Huan, la femelle du couple de pandas prêtés par les autorités chinoises au ZooParc de Beauval (Loir-et-Cher) devrait donner naissance dans les prochains jours à des jumeaux, une première en France très surveillée par la Chine.

« Nous attendons des jumeaux, c’est officiel depuis l’échographie réalisée ce mardi », a confirmé à Delphine Delord, chargée de la communication pour le zoo. « C’est pour nous un grand moment de joie, mais aussi d’inquiétude. Ça reste une vie à mettre au monde, c’est un équilibre fragile. »

Pour éviter tout faux pas, deux soigneuses chinoises spécialisées dans la gestation des pandas ont fait le déplacement depuis Pékin.

Dès leur arrivée prévue ce week-end, les bébés pandas continueront de bénéficier d’une attention toute particulière.

« La team pandas compte environ une quinzaine de personnes, dont les soigneuses chinoises, des vétérinaires et une éthologue », a détaillé Delphine Debord.

Après leur naissance, les deux bébés pandas qui devraient peser à peine 120 grammes et dont on ne connaît pas encore le sexe, seront placés en couveuse.

« Dans la nature, une maman panda n’élève pas deux petits », a rappelé la responsable du zoo. « En espérant que les deux vivent au-delà de la période critique d’une semaine, ils seront présentés à Huan Huan à tour de rôle pour l’allaitement. »

Les pandas adultes, en résidence en France jusqu’en 2022, sauf nouvel accord entre les deux pays, demeurent la propriété de la Chine. Les nouveaux-nés devront, eux, rejoindre leur pays à l’âge de deux ou trois ans.

D’ici-là, une cérémonie de baptême diplomatique aura lieu.

« Traditionnellement, la Chine réfléchit à un prénom, car chez eux, le prénom a une signification importante », a expliqué Delphine Delord. « Et c’est généralement la première Dame du pays d’accueil qui est la marraine et nous espérons que Madame Macron va accepter la charge. »