Strasbourg: la proposition de l’Agence européenne du médicament

Les élus européens partisans du regroupement des institutions à Bruxelles vont proposer mercredi d’installer à Strasbourg l’Agence européenne du médicament et le Collège d’Europe, en échange de la fin de l’obligation de tenir douze plénières dans leur hémicycle strasbourgeois.

« De plus en plus d’élus s’insurgent contre l’obligation de se déplacer chaque mois pour quatre jours à Strasbourg », souligne le député conservateur allemand (CDU) Peter Liese dans un argumentaire remis à son groupe, le PPE, dont l’AFP a obtenu une copie.